samedi, le 10 février 2018.

Mon premier pull !!

Euphorie. Victoire. C’est faiiiiiiiiiiiiiiiit ! (oups pardon). Il m’a fallu deux années pour oser, parce que je m’en faisais une montagne, je pensais que je n’avais ni le temps ni le niveau requis, mais ça y est, j’ai franchi le pas et j’ai tricoté mon premier pull !!

Ce pull, c’est le Pink memories d’Isabell Kraemer, disponible ici sur Ravelry(patron payant). J’en ferai la revue complète dans un prochain article. Aujourd’hui, je veux avant tout parler de l’expérience "première fois".

Le choix du pull

Je n’ai pas trop tergiversé, il faut dire qu’inconsciemment, je traquais le modèle "parfait" depuis plusieurs semaines et que je savais de quel côté mon coeur penchait. Je voulais tricoter un pull designé par Isabell Kraemer, personnalité phare du monde tricotesque. Le Pink memories avec son côté doudou et sa mignonne petite poche s’est imposé. Je me suis demandée s’il ne serait pas trop compliqué avant de me dire que je m’en foutais ! Du point à l’endroit, du point à l’envers, ça devrait aller. Poche et raglans ? On verra le moment venu !

Je ne regrette pas mon choix. Même si j’ai galéré par moment, le fait d’avoir choisi ce modèle avec mon coeur et pas avec ma tête m’a permis de tenir le coup. Je vous conseille de faire pareil ! Le tricot demande du temps et de la patience alors autant avoir vraiment envie d’atteindre la fin du processus pour pouvoir porter et admirer l’ouvrage fini !

Le choix de la laine

Bizarrement, là non plus je n’ai pas des masses hésité. Je voulais à la base le faire en rose, comme pour le modèle d’origine, j’ai choisi un mélange de merinos et de soie de chez Rowan yarns. Sauf que.... pour une des raisons évoquées plus bas (hum), arrivée à la séparation des manches et du corps, j’ai réalisé qu’il était bien trop "ajusté". J’ai tout détricoté. Je n’ai pas osé recommencer avec la même laine dans une taille supérieure, d’autant plus que je n’étais pas convaincue par le rendu du côté jersey... J’ai donc pris une laine plus grosse, toujours de chez Rowan. Une joli mauve "vintage", pas tout à fait uniforme, avec des nuances légères et subtiles (j’en ferai également une revue prochainement). Le rendu est vraiment très beau ! Et oui, un pull entièrement mauve, surtout ce genre de mauve, cela peut sembler bizarre. Mais j’avais envie d’une couleur qui me faisait... triper et c’était le cas avec celle-là. Je savais que tricoter un pull pour la première fois n’allait pas forcément être simple et je tenais à utiliser une couleur gaie et vivifiante !

Les erreurs de débutantes

L’échantillon ! Evidemment ! On a beau entendre partout l’importance de faire sérieusement son échantillon, bah... c’est un peu chiant non ? Hum... Pourtant, je l’ai fait mon échantillon ! Mais...
 le pull est tricoté en point mousse et en jersey. Je n’ai fait l’échantillon qu’en point mousse. Sauf que ma tension n’est pas tout à fait identique en jersey...
 je n’ai pas lavé mon échantillon et la laine s’est pas mal détendue au lavage... au moins 10 cm. Ca m’a valu une grosse frayeur le temps que le pull sèche (trois jours par ces températures...), heureusement, au final, il n’a pas pris plus de 3-4 cm.
 je voulais tellement finir ce pull que je tricotais même en étant épuisée, résultat, il y a un défaut dans mon bord-côte de bas de pull, je ne l’ai vu que deux rangs plus tard, si près du but, je n’ai pas eu le courage de défaire.

Alors ce premier pull ? Portable ou pas. Echec ou réussite ?

REUSSITE !!! Il est portable et il n’est pas moche ! Il est un peu trop long, l’arrière qui est en jersey est un peu plus large que le devant en point mousse et je dois fermer les yeux sur ce défaut au niveau du bord côte, mais franchement, il me va plutôt bien. Et avec un jeans skinny et des DocMartens, il semble parfaitement "à sa place".

Leçons à tirer dans mon apprentissage du tricot

 Ne pas tricoter pendant des heures et des heures, c’est toujours dans ces cas-là que je commets des erreurs, prendre le temps, ne pas vouloir aller trop vite (et tant pis si mes podcasteuses préférées ont déjà tricoté deux pulls et un châle pendant ce temps)

 Etre indulgente envers moi-même : certes le résultat n’est pas parfait pour les raisons évoquées ci-dessus, mais pour un tout premier pull et un tout premier ouvrage tricoté avec des aiguilles circulaires tout en étant en convalescence... comment dire, on va arrêter de vouloir être parfaite ?

Je me rends compte que chaque nouvelle "grosse pièce" de type pull ou gilet va, pendant un temps encore, me demander attention et patience parce que, tout simplement je vais à chaque fois apprendre beaucoup. Et, désormais, je pense qu’il n’y a pas meilleure façon de progresser et d’acquérir connaissances et techniques que de se lancer dans ce type d’ouvrages. Donc, ne faites pas comme moi, si vous êtes débutantes, osez ! Croyez en vous ! Ne vous sous-estimez pas et partez à l’aventure tricotesque !

Pour voir le pull en entier... et bien je vais vous demander de patienter un peu, le temps que je rédige ma revue consacrée au patron Pink Memories d’Isabell Kraemer !

NB : Si tu as aimé cet article, pense à me suivre sur les réseaux sociaux !
Facebook & Instagram

Tu peux aussi participer à la vie du blog en me laissant un commentaire, je réponds à tout le monde.

Me soutenir sur leetchi !

Rejoins-moi sur les réseaux ! =)
Facebook
Instagram

Laissez-moi un commentaire

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

.

Bienvenue...


.. sur mon blog tricot ! Tricoter est devenu essentiel pour moi, au point de me nourrir de tous ses aspects : vente de mes ouvrages, création de mes propres designs, cours. Ce qui ne m’empêche pas de tricoter avec avidité les patrons des autres et de dévorer un maximum de livres sur le sujet. Pour en savoir plus, je vous invite à lire ma page "A propos" et à vous promener sur le blog ! Bonne visite !