mercredi, le 28 mars 2018.

Revue livre #1 : Je me mets au tricot de Lise Tailor

Je possède pas mal de livres de tricot, mais à vrai dire, peu qui valent vraiment la peine et qui vont me servir sur le long terme. Ceux-là, j’ai décidé de vous en parler sur le blog car malgré la somme d’informations disponibles sur le net, que ce soit en mots ou en vidéo, je constate que nous sommes encore nombreux à apprécier posséder quelques ouvrages de référence.

Pas besoin d’avoir une longue vie pour passer à la postérité ! A peine sorti, "Je me mets au tricot" de Lise Tailor s’est hissé à la tête de mon palmarès trico-livresque. J’ai beaucoup à vous en dire (nb : je l’ai acheté, cet article n’est pas sponsorisé).

Lise Tailor, un autre you tube...

J’avais une certaine vision de you tube et de son contenu. Comme je n’ai pas la télé, c’est là que je puise l’essentiel de ma consommation visuelle. Si vous me suivez, vous savez que je suis en convalescence de longue durée et que j’ai passé l’essentiel de mes premiers mois à la maison dans mon lit, incapable de quoi que ce soit mis à part errer sur la toile. Et c’est tout un monde insoupçonné (et magique !) qui s’est alors ouvert à moi : les podcast consacrés au tricot. Il y en a des tonnes, mais c’est celui de Lise Tailor que j’ai découvert en premier. Le but n’étant pas tellement de parler d’elle en tant que personnalité, mais bien de vous présenter son livre, je vous invite à découvrir sa chaîne (ici) et son blog (ici), mais sachez qu’elle est quand même une figure phare de la sphère tricot (si si Lise, quand même ;) ). Et ce n’est donc pas pour rien que les éditions Eyrolles sont allées la chercher pour lui proposer de rédiger un livre consacré au "tricot moderne". Notez que les éditions Eyrolles sont pour moi un gage de qualité en matière de livres "techniques" et ce depuis des années.

C’est quoi le tricot moderne ?

C’est tout un univers, une sphère faite de diversités et d’innovations à tous les niveaux :
 nombreux patrons que l’on peut acheter à la pièce sur ravelry auprès de designeuses qui renouvellent sans cesse leurs techniques,
 une diversité incroyable de laines et une multiplicité des couleurs grâce aux "indie dyers", des teinturières de laines indépendantes dont certaines privilégient les teintures naturelles ou a minima respectueuses de l’environnement,
 l’accès aux patrons anglophones grâce à ravelry (encore) et aux nombreux lexiques qui permettent de tricoter en anglais sans être bilingue,
 l’essor des aiguilles circulaires qui permettent de tricoter des pièces entières sans couture et d’essayer ses pulls au fur et à mesure qu’on les tricote (le pied absolu selon moi).

Le livre

Comme la plupart des livres de ce genre, le premier chapitre est consacré au matériel nécessaire pour démarrer le tricot. La comparaison s’arrête là. Oui, déjà.
Parce que, bien sûr, Lise nous présente, en plus des aiguilles droites, les aiguilles circulaires, avec un comparatif à la clé et s’ajoute à cela une revue des différentes matières (bois, métal, plastique) et des accessoires indispensables... ou pas. J’ai apprécié que l’auteure ne nous pousse pas à la consommation.

Dans le deuxième chapitre, ce sont les laines qu’on passe en revue : conditionnement, bobinage, étiquette, fils et brins, coloris etc. etc. Ce chapitre est vraiment complet et introduit tout un vocabulaire "moderne" sans lequel il est difficile de s’y retrouver.

Le troisième chapitre aborde le délicat sujet de l’échantillon. Je ne vais pas m’étendre là-dessus, je ne suis pas une bonne élève. Mais si vous voulez l’être (et quand je voudrai l’être moi aussi, hum hum), tout y est !

Enfin, le quatrième chapitre vous explique comment bien comprendre un patron, y compris comment lire une grille.

Partant de là, vous pouvez vous y mettre ! Les chapitres suivants expliquent comment monter les mailles, quelle méthode choisir en fonction de votre projet, comment tricoter dont la fameuse méthode continentale que l’auteure a su si bien porter et promouvoir. Et je suis certaine que je fais partie des personnes les plus heureuses à ce sujet ! Car si j’ai decouvert les aiguilles circulaires grâce à elle (j’en reparlerai dans un prochain article), je tricotais déjà à la continentale moi... C’est comme ça que j’ai appris à tricoter étant enfant et je me sentais bien seule depuis. Comprendre des tutos, peu importe la forme, quand le modèle ne tient pas son fil dans la même main que vous, c’est galère !

Apparté faite, je reviens au livre... Vu qu’il est complet, vous trouverez ensuite fort logiquement des explications sur les augmentations et les diminutions, le rabattage et le grafting. Et même si toutes les méthodes ne peuvent pas se retrouver dans ce livre (ce ne serait plus un livre pour démarrer le tricot sinon hein ;) ), Lise Tailor ne se contente jamais d’une seule manière de faire, il y en a toujours au moins deux ou trois si je ne me trompe pas.

Un chapitre entier est consacré au point de base, un autre au tricot en rond et encore un aux rangs raccourcis. Les torsades et le fameux jacquard ne sont pas oubliés non plus.

J’ose espérer que le chapitre 13 rassurera les phobiques des patrons en anglais. Il y a quand même un lexique complet pour traduire les abréviations de l’anglais vers le français. Osez ! Je vous assure que c’est à votre portée, cela demande juste un petit temps d’adaptation et d’assimilation. Et puis, ce n’est que du tricot, vous ne risquez rien ;)

Le livre se termine sur les finitions, le blocage et la réparation des erreurs. Avant de découvrir la tricosphère virtuelle, je n’avais jamais entendu parler de blocage. Aujourd’hui, je trouve cela aberrant ! Bloquer un tricot change tout ! Lise vous explique pourquoi dans son ouvrage et, bien sûr, comment. Si vous êtes réfractaire (je pense à une dame dans un groupe de tricot qui s’est écriée qu’elle n’avait jamais rien bloqué en 45 ans de tricot et qu’elle n’en voyait pas l’utilité), j’ai envie de vous inviter à essayer avant de juger. Le blocage, c’est la cerise sur le gâteau, la touche d’élégance en plus sur le tricot, autrement dit.

Remarques

Le livre présente quelques coquilles et, malheureusement, les nombreuses et très belles photos ne sont pas légendées. Je dis malheureusement parce qu’il y a quelques patrons très jolis dont j’aurais aimé avoir les références. Ceci dit, ces petits soucis sont remontés jusqu’à l’auteure et sa maison d’édition et un erratum sera bientôt disponible sur le blog de Lise Tailor (je repasserai ici mettre le lien quand il sera disponible).

En plus des photos, le livre présente également de nombreux dessins très bien réalisés et très clairs je pense. Mais je préfère ne pas m’étendre sur les illustrations car je ne suis pas très à l’aise avec les schémas (je bloque, un peu comme avec les maths à l’école, voyez...).

En conclusion

Ce livre est un indispensable, comme je vous le disais d’emblée. Il vous permettra de démarrer sereinement le tricot, mais aussi de maîtriser la jargonite, d’avoir conscience des possibles, il ouvre réellement la porte d’un monde créatif et coloré. C’est en plus un bel objet. J’espère qu’il y aura non pas une mais bien des suites parce que même si aujourd’hui, tout se trouve sur le net, il manque, selon moi, une collection technique complète en version papier reprenant tous les savoirs en la matière. Je rêve d’ouvrages qui reprendraient, en français, toutes les techniques de montage, de rabattage, les points dans le cadre du tricot en rond etc. Hé ben quoi, si demain le monde s’écroule et que nous n’avons plus accès au net, moi je veux continuer à tricoter et à posséder matériellement ce savoir qui nous permet de nous tenir chaud. Le tricot, c’est vital, non ?

Retrouvez Lise Tailor :
 sur facebook
 sur instagram
 sur raverlry
 sur son blog
 sur sa chaîne you tube

Achetez son livre !* (disponible aussi en kindle)
Je me mets au tricot. Bases et techniques du tricot d’aujourd’hui.

Lise présente son livre sur son blog :
- cliquez ici

*lien affilié

Rejoins-moi sur les réseaux ! =)
Facebook
Instagram

Et si tu lisais aussi:

Laissez-moi un commentaire

2 commentaires
  • Lise Tailor , le samedi 31 mars 2018, à 18:33

    Merci mille fois pour ce très bel article qui me touche énormément. Je suis vraiment ravie que mon livre te plaise autant et je te remercie d’avoir pris le temps d’en faire une revue aussi complète. Bises et bon tricot. Lise

    Répondre à ce message

    • Vanessa Pesades , le samedi 31 mars 2018, à 18:52

      Oh là là, je suis toute chose que tu aies pris la peine de venir me lire ET de me laisser un message ici et sur instagram. A mon tour d’être touchée donc ;) J’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article et j’espère que tu sortiras d’autres livres techniques sur le tricot !

      Répondre à ce message

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

.

Bienvenue...


.. sur mon blog tricot ! Tricoter est devenu essentiel pour moi, au point de me nourrir de tous ses aspects : vente de mes ouvrages, création de mes propres designs, cours. Ce qui ne m’empêche pas de tricoter avec avidité les patrons des autres et de dévorer un maximum de livres sur le sujet. Pour en savoir plus, je vous invite à lire ma page "A propos" et à vous promener sur le blog ! Bonne visite !

Recherche


Me suivre, ailleurs ...





*Lien affilié

Portfolio