lundi, le 20 août 2018.

Laine et traitement superwash

Pas facile de vivre une passion dévorante tout en respectant à 100% ses valeurs et son éthique, le tricot ne faisant pas exception. Chaque jour, je remets ma consommation en la matière en question, je m’interroge et fais des choix. Je vous écrirai sans doute un article global sur la question, mais, en attendant, je vous prends par la main avec moi, au fil de mes questionnements et de mes recherches.... On y va ? Aujourd’hui, penchons-nous sur le traitement superwash.

Pourquoi traiter la fibre ?

La laine est une fibre qui feutre naturellement ce qui rend sa manipulation délicate. Vous pouvez le constater rien qu’en tricotant avec certains fils et peut-être que cela vous agace d’ailleurs. Pratiquement, la fibre est composée d’écailles, écailles qui s’ouvrent au gré des frottements et des variations de température. Afin d’éviter ce feutrage naturel et de faciliter le passage par la case lessive, le traitement "superwash" du fil semble être LA solution. Sauf que des voix s’élèvent contre ce traitement qui ne serait pas écologique du tout.

Le processus du traitement superwash

La première phase de ce traitement superwash consiste à préparer la fibre avec un traitement à base de chlore et de soude caustique. Ensuite, soit la fibre sera enrobée de polymères, soit elle sera décapée et oxydée. La fibre subira également un traitement antichlore et des bains assouplissants pour lui rendre la douceur perdue au fils des traitements chimiques agressifs.

Pas très sain tout ça, ni pour la planète ni pour nos peaux qui se frotteront à nos précieux tricots.

Toutefois, certaines personnes de l’industrie de la fibre vous diront que tout ce processus est réglementé, que les eaux usées sont traitées et ressortent plus saines qu’elles ne sont entrées et que la fibre vous parvient complètement vierge de tout composé chimique. Très bien. Mais.... mais où passent les résidus toxiques ? S’envolent-ils en fumée ? (Ce qui est tout aussi problématique que s’ils étaient rejetés dans les eaux usées, nous sommes bien d’accord !) Et quid des personnes qui travaillent dans le secteur et sont quotidiennement exposées à toute cette toxicité ?

Evidemment, je n’ai pas mené d’enquête personnelle sur le terrain, mon article n’a pour vocation que de conduire chacun à une réflexion intime sur le sujet, moi-même j’ai encore des recherches à faire et des décisions à prendre en la matière.

Est-ce que j’utilise de la laine superwash ?

Oui j’en utilise pour l’instant, je considère que je suis dans une immense phase de tests des produits proposés sur le marché : test de qualité, test de manipulation, test de lavage, de portage, de couleurs etc. J’écarte au fur et à mesure de mes expériences ce qui ne me convient pas, que ce soit pour des raisons pratiques ou éthiques (par exemple je ne tricote aucune fibre synthétique). Toutefois, ce n’est pas une laine que je privilégie forcément et ce n’est pas celle qui m’offre les meilleurs sensations quand je tricote. Affaire à suivre donc !

Rejoins-moi sur les réseaux ! =)
Facebook
Instagram

Et si tu lisais aussi:

Laissez-moi un commentaire

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

.

Bienvenue...


.. sur mon blog tricot ! Tricoter est devenu essentiel pour moi, au point de me nourrir de tous ses aspects : vente de mes ouvrages, création de mes propres designs, cours. Ce qui ne m’empêche pas de tricoter avec avidité les patrons des autres et de dévorer un maximum de livres sur le sujet. Pour en savoir plus, je vous invite à lire ma page "A propos" et à vous promener sur le blog ! Bonne visite !

Recherche


Me suivre, ailleurs ...





*Lien affilié

Portfolio