samedi, le 26 janvier 2019.

Revue patron #4 : Branches and Buds Pullover de Carrie Bostick Hodge

Et une nouvelle revue patron ! Il faut dire que j’ai pas mal d’ouvrages terminés ou en passe de l’être alors autant ne pas accumuler trop de retard sur le blog, surtout que j’ai déjà plus d’une dizaine d’articles prévus ! Aujourd’hui, je vous parle de lui ...

Le Branches and Buds a rencontré un gros succès à sa sortie et la discrétion de son jacquard m’a immédiatement tapé dans l’oeil. J’en ai commencé une première version l’été dernier, voire un peu avant. Tout du long j’ai été dubitative sur mon choix de taille et de laine, j’ai longuement hésité, longuement, au point d’en arriver à ne plus avoir qu’une manche à tricoter ... et de ne décider qu’à ce moment-là de l’abandonner. Il git encore dans un coin de mon living, attendant que je trouve le courage de le défaire. Croyez-moi que, depuis, si j’hésite, je n’attends plus, je pars du principe que ça ne va pas le faire et je recommence. Bref, aujourd’hui je vous parle de ma 2e tentative qui fut heureusement la bonne !

Le Branches and Buds, en quelques mots

Il s’agit donc d’un pullover à large encolure, présentant un jacquard sur le yoke, des bords côtes 2x2 assez longues. Il se tricote en rond, en top down. Le jacquard est composé de 3 branches sur lesquelles on doit normalement broder quelques bourgeons (les fameux "buds" qui accompagnent les "branches" en anglais dans le texte)

Mes choix (laine, couleurs, aiguilles, taille)

J’ai utilisé la Rowan Pure Wool Superwash Worsted* en coloris "granite" pour la couleur principale (ma revue au sujet de cette laine ici). Pour les branches, j’ai utilisé la laine Dream In Color Classy en coloris "Velvet Port"* pour la 1e et la 3e branche. Et j’ai choisi de tricoter la branche du milieu dans une autre couleur pour relever l’ensemble, il s’agit de "Les Hortensias" de La Fée Fil (j’ai doublé ce fil pour l’occasion).

Pari un peu risqué car il s’agit là de trois fils complètement différents tant dans la matière que dans l’épaisseur, c’est d’ailleurs pour ça que j’ai doublé le fil de La Fée Fil.

Je n’ai bien sûr utilisé que quelques mètres des couleurs contrastantes, pour ce qui est de la couleur principale, j’avoue cette fois ne pas avoir noté combien de pelotes j’ai utilisé et comme c’était de la laine qui gisait dans mon stash depuis longtemps, je ne sais plus non plus combien j’en avais. Ceci dit, j’hésite à continuer à vous dire combien de pelotes j’ai utilisées à chaque fois car je ne suis pas certaine que ce soit très pertinent étant donné que je tricote fort serré comparé à ce qui me semble être la norme.

J’ai choisi, comme bon nombre de personnes, de ne pas ajouter les bourgeons. Personnellement, je trouve qu’ils surchargent l’ensemble et la broderie ne me motivait pas.

Le patron préconise des aiguilles 3,75mm et comme je n’ai pas ce diamètre d’aiguilles, j’ai utilisé des 4mm. De toute façon, avec le fil de ma couleur principale, je devais utiliser au minimum des 4mm.

Quant à la taille, je suis d’abord partie sur une taille 36 avant de me perdre un peu, mais j’y reviendrai plus tard.

Le patron (précision, lisibilité, etc.)

Le patron est en anglais et payant. Vous pourrez le retrouvez sur Ravelry.

Je n’ai pas eu de mal à suivre le patron, il est assez clair, les différentes étapes sont séparées en bloc. A force de voir des patrons, bien sûr mes préférences commencent à se marquer et j’avoue que j’aurais aimé que les sous-titres soient en gras par exemple. Certains trouveront peut-être que j’ergote, mais j’ai toujours accordé beaucoup d’importance à la lisibilité des textes. Donc ici, la lisibilité n’est pas exceptionnelle je trouve.

Le pull est représenté par un schéma technique qui reprend les différentes mesures : circonférence du col, longueur du col aux emmanchures, etc. Bon point ! J’aime beaucoup ces schémas qui me permettent de voir si je suis "dans le bon".

Par contre, une fois que l’on commence à tricoter le jacquard, la taille 36 disparaît.... en plein au moment des augmentations (argh). On peut s’y retrouver en lisant le patron plus loin, après la séparation du corps et des manches, on voit le nombre de mailles qu’on doit obtenir pour le corps et les manches. Mais ça ne nous dit évidemment pas à quel rythme augmenter ce qui est quand même problématique dans une construction en yoke (l’harmonie des augmentations est plus difficile à trouver il me semble, surtout quand on n’en est pas à son 10e pull en yoke).

Pour ce qui est du jacquard même, il est très facile à réaliser, la grille est très claire. Idéal pour un premier jacquard.

Et le résultat ?

Bon, malgré cela, j’y suis arrivée et je l’adore ce pull. Je le porte vraiment beaucoup.
Je l’ai tricoté loose et ça me va bien comme ça. Le col est clairement trop large, il me tombe systématiquement de l’épaule, mais ça ne me dérange pas. Je ne voudrais pas que tout mes pulls fassent de même, mais quelques uns, c’est ok. D’autant plus que je trouve que ce tombé de col va bien avec l’ensemble et me donne un petit côté ... sexy. Ben voui... ça arrive ;)

Si c’était à refaire, je séparerais les manches du corps un ou deux cm plus bas. Là encore, pas de souci, ça ne me dérange pas au porté, mais je ne voudrais pas que tous mes pulls présentent des emmanchures aussi près du corps, rapport à mes aisselles qui manquent un tout petit peu d’air quand elles transpirent. Globalement, je n’aime pas/plus porter des vêtements trop près du corps, ça me donne la sensation d’étouffer.

Enfin, j’aurais dû faire les manches un peu plus longues, un bon 5cm. Comme la laine se détend bien, après blocage, j’ai la bonne longueur. Mais cela veut dire que je dois bloquer les manches chaque fois que je lave le pull, c’est un peu contraignant. Je dois vraiment intégrer que mes bras semblent bien plus long que la moyenne. Je le savais déjà avant de tricoter, disons que je le voyais plus ou moins, mais confectionner mes vêtements moi-même ne fait que me confirmer la chose.

Mais malgré cela je l’adore et c’est le pull qui m’a valu le plus de compliments jusqu’à présent (peut-être aussi parce que les couleurs sont plus passe-partout que pour mes précédents pulls). Comme quoi, on peut tricoter un ouvrage imparfait et en être totalement heureuse (avis aux débutant(e)s ;) ) Entre nous, je l’ai porté 2 semaines d’affilée avec juste un lavage express au milieu... c’est dire que j’en suis satisfaite.

Pour retrouver la patron payant du Branches and Buds, c’est par ici !

*lien affilié

NB : le pull a l’air de boulocher sur les photos mais ce n’est pas du tout visible "en vrai" ;)

Rejoins-moi sur les réseaux ! =)
Facebook
Instagram

Et si tu lisais aussi:

Laissez-moi un commentaire

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

.

Bienvenue...


.. sur mon blog tricot ! Tricoter est devenu essentiel pour moi, j’y ai véritablement trouvé ma voie/voix dans tous ses aspects. Ce blog est la porte ouverte vers mon univers, mais aussi vers le tricot en tant qu’art et artisanat. En espérant que, vous aussi, vous y trouviez votre voie/voix. Pour en savoir plus, je vous invite à lire ma page "A propos" et à vous promener sur le blog ! Bonne visite !

Recherche


Me suivre, ailleurs ...





*Lien affilié

Portfolio