vendredi, le 17 mai 2019.

Laver, bloquer et entretenir son tricot #3 : entretenir

Et voici le dernier volet de la trilogie pour chouchouter vos ouvrages tricotés ! Si vous n’avez pas lu les deux premiers, voici les liens :

Aujourd’hui, nous allons aborder l’entretien du tricot "en général".

Pour garder son tricot le plus longtemps possible en bon état, il y a quelques précautions à prendre (mais qui valent bien le coup vu le temps et l’argent investis)

Bien ranger vos tricots

Certains ouvrages tricotés prennent vite les marques. Marques des dossiers de chaises, du porte-manteaux, de certains cintres, même si vous ne les y déposez pas humides, ils peuvent en prendre la forme.

Il vaut mieux les plier soigneusement et les ranger dans des tiroirs ou sur des étagères...

Protéger vos tricots des mites

... Etagères qui devraient idéalement se trouver dans des armoires fermées pour les protéger des mites ou plutôt de leurs larves (ce sont elles qui grignotent vos vêtements !). Sans oublier d’y ajouter les fameuses boules de cèdre ou de la lavande dont les odeurs devraient normalement éloigner ces terribles mangeuses de tricot.

Je n’ai jamais eu la malchance de voir mes tricots ou mes écheveaux mangés par les larves de mites, mais je sais que c’est arrivé à certaines d’entre vous donc restez prudentes et vigilantes ! Evitez quand même les répulsifs nocifs pour l’environnement et pour vous-mêmes (la naphtaline de nos grands-parents est cancérigène et il n’y a pas qu’elle).

Voici quelques autres conseils pour éloigner les mites de vos précieux ouvrages :

- entretenir ses vêtements = ne pas les ranger sales et odorants dans vos armoires,
- faire sécher ses vêtements dehors dès que possible,
- laisser de l’espace entre les vêtements dans la penderie (désolée Marie Kondo),
- aérer régulièrement ses vêtements,
- veiller à avoir une ventilation suffisante.

Protéger vos tricots des produits agressifs

Autres ennemis de vos tricots : les parfums, déodorants et autres huiles essentielles. Ne prenez pas le risque de vaporiser quoi que ce soit sur vos lainages, la teinture risquerait de virer, surtout si votre fil a été teint à la main (mais pas que). Là aussi vous pouvez tester sur un échantillon si le coeur vous en dit. Certains déodorants peuvent également détériorer vos emmanchures sur le long terme.

Je sais que ça peut faire peur, certaines personnes étant très attachées à leur parfum quotidien. J’avoue que ce n’est plus mon cas parce que je pars du principe que les parfums sont nocifs tant pour l’environnement que pour ma santé, je préfère m’en passer.

Si vous portez du parfum par crainte de développer des odeurs en cours de journée, sachez qu’on transpire bien moins dans un lainage de qualité que dans des vêtements en coton ou issus de la pétro-chimie et que les odeurs apparaissent moins vite voire pas du tout (encore une fois, cela dépend du type de fil utilisé et du niveau de stress que vous avez à subir pendant votre journée). Vous pourrez dans ce cas utiliser un déo plus doux tant pour votre peau que pour votre tricot (sans alcool, sans bicarbonate de soude).

Vous verrez également que beaucoup de tricots exigent nettement moins de lavages que des vêtements classiques. Certaines laines ne nécessiteront qu’un lavage sur la saison, elles demanderont juste à être aérée entre deux portages, les jours où la brise est agréable, que vous portiez un déo agressif ou non...

Faites des tests, c’est encore le meilleur moyen de pouvoir tirer des conclusions qui seront les vôtres !

Virer les bouloches

Enfin, dernier rempart entre votre tricot adoré et vous : les bouloches. Toutes les laines ne boulochent pas et les laines qui boulochent le font avec une intensité variable. Et, quoi qu’il en soit, il n’est pas anormal qu’un tricot bouloche. Il est donc indispensable de pouvoir les raser.

Pour cela il existe différentes sortes de rasoirs, sur piles ou manuels. Personnellement, j’utilise le "Gleener" et j’en suis très satisfaite pour l’instant. Je me laisse encore un peu de temps pour l’utiliser plus longuement avant de vous en faire une revue.

Conclusion : votre tricot le vaut bien !

Ces quelques précautions peuvent dérouter les personnes qui ne tricotent pas ou qui débutent mais je vous assure qu’elles ne sont nullement un poids sur le long terme quand la passion du tricot vous gagne. Qui plus est, bien tricoté et bien entretenu, votre ouvrage sera un vêtement durable que vous pourrez conserver des années. Si vous vous inscrivez dans une démarche de slowfashion, le tricot a toute sa place dans votre vie. Pensez-y !

Rejoins-moi sur les réseaux ! =)
Facebook
Instagram

Et si tu lisais aussi:

Laissez-moi un commentaire

4 commentaires
  • Vero , le dimanche 19 mai 2019, à 07:47

    Effectivement la laine demande peu de lavage par la suite. Pour le feu et parfum, j’ai appris ça sur le podcast de tricolouloute, notamment dernier épisode où elle parle de son déodorant et des conséquences sur son ouvrage. J’ignorais cela, étant donné que j’ai un travail un physique, je pense que je changerai de deo lors de mes prochaines courses.
    Merci pour ces articles très complets. 😘

    Répondre à ce message

    • Vanessa Pesades , le dimanche 19 mai 2019, à 12:02

      Je n’ai pas encore regardé son dernier podcast, il est dans ma PAR (Pile A Regarder - lol). Bon, tu reçois l’info deux fois en peu de temps, c’est peut-être un présage, fais attention à tes tricots ;)

      Merci à toi d’avoir pris le temps de me lire et de me laisser des commentaires, ça me fait toujours super plaisir !

      Répondre à ce message

  • Vero , le dimanche 19 mai 2019, à 12:34

    Je vais y veiller, merci à toi de m’avoir répondu... pour les parfums, (je me parfume un peu au niveau du cou) mes châles n’ont pas bougé, ni ceux de ma fille, après c’est juste un pchit pas la bouteille ☺️.... il est vrai que du coup mes châles sentent bon et j’adore

    Répondre à ce message

    • Vanessa Pesades , le lundi 20 mai 2019, à 08:21

      Merci pour l’info concernant les parfums, ça aidera peut-être celles qui se parfument à ne pas fuir les tricots ;) Je pense que c’est effectivement beaucoup plus problématiques pour celles qui vaporisent directement sur leurs vêtements.

      Répondre à ce message

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

.

Bienvenue...


.. sur mon blog tricot ! Tricoter est devenu essentiel pour moi, j’y ai véritablement trouvé ma voie/voix dans tous ses aspects. Ce blog est la porte ouverte vers mon univers, mais aussi vers le tricot en tant qu’art et artisanat. En espérant que, vous aussi, vous y trouviez votre voie/voix. Pour en savoir plus, je vous invite à lire ma rubrique "Causeries" et à vous promener sur le blog ! Bonne visite !

*Lien affilié

Recherche


Me suivre, ailleurs ...


LoveKnitting *Lien affilié

Portfolio