lundi, le 17 juin 2019.

Camisole Aya de Gabrielle Vézina

Oh là là déjà tant de semaines de passées depuis ma dernière revue patron. Ce n’est pourtant pas faute de tricoter et il commence à y avoir la file par ici. Alors ne perdons pas de temps !

Conquise par le tricot en rond et les laines des teinturières indépendantes, j’ai vite su que je voulais aussi me tricoter des vêtements pour l’été. Pas avec du coton ou du lin, non non, avec de la laine ! J’ai vite su également que je voulais commencer par un top ou un débardeur et pas par un t-shirt. Ne supportant pas bien la chaleur, il est important pour moi de pouvoir sentir le vent sur mes épaules quand il y en a. J’ai eu un vrai coup de coeur pour le Aya Tank Top (Camisole Aya en français), je le trouve féminin et sport à la fois.

Le Aya Tank Top en quelques mots

Il s’agit d’une camisole qui se tricote du haut vers le bas, d’abord avec quelques rangs du dos en aller-retour, puis quelques rangs du devant en aller-retour également avant de joindre pour tricoter en rond. Le devant présente un décolleté légèrement en v et de la dentelle sur quelques centimètres, au niveau du décolleté et sur le bas. Le dos est plus haut que le devant et j’adore cette coupe !

Mes choix (laine, couleur, aiguilles, taille)

Comme je vous le disais plus haut, j’ai choisi de la laine. Toutefois, j’ai nuancé en prenant de la superwash car je trouve que ce traitement rend la laine moins "collante" en cas de transpiration et permet un drapé plus fluide. Pour la marque, j’ai acheté un fil qui vient de chez Lauriane de Tôt Le Matin. Je suis ravie de ce choix tant pour la sensation sur la peau même en pleine chaleur que pour le tombé et la qualité. Quant à la couleur, désolée de ne pas faire dans l’originalité, mais j’ai choisi du rose, "lait de myrtille" plus exactement. Un top était le projet idéal pour porter cette couleur qui m’attirait beaucoup mais que je ne me voyais pas porter en pull. Comme toutes les laines que je tricote, celle-ci fera l’objet d’un article à part.

Une fois n’est pas coutume, j’ai choisi la toute première taille, celle qui correspond plus ou moins à mon tour de poitrine. Pour les pulls, j’ai tendance à choisir du M, voire plus souvent du L car j’ai besoin d’aisance aux emmanchures (en fait c’est plus subtil que ça, mais je vous en parlerai lors d’un ouvrage plus approprié) et au niveau du ventre. Sans parler de mon échantillon qui est rarement correct. Ici, mon échantillon collait bien et je ne devais pas me soucier des emmanchures. Par contre, j’ai utilisé des aiguilles 3,5mm alors que le patron préconisait des 3,25mm.

Le patron (précision, lisibilité etc.)

Le patron est un patron payant disponible sur Ravelry et il existe en version française !

Je l’ai trouvé vraiment très clair. Il ne demande pas plus de quelques secondes pour saisir la logique de la designeuse et voir clairement où on met les pieds. La construction est expliquée en rang par rang et sous forme de diagramme pour la dentelle.

Le patron parfait ou presque puisqu’il manque un schéma technique. Je n’en ai pas ressenti le besoin personnellement pour ce patron, mais en général, je m’en sers pour me rassurer et me repérer donc je suppose que ça pourrait également être le cas de l’une ou l’autre d’entre vous avec ce patron-ci aussi.

L’éternelle question va naître sur certaines lèvres, je le sais : est-ce que c’est un patron pour débutantes ? Et bien cela dépend de vos affinités et de votre niveau en tant que "débutante". Je ne peux pas répondre catégoriquement de manière individuelle. Ce qui est certain c’est qu’il est "abordable" et pas complètement hors de portée d’un(e) novice. Si vous n’avez pas peur des jetés, ça peut le faire....

Le résultat

La camisole Aya est un plaisir à porter. Elle tombe parfaitement, comme une seconde peau. Je suis super à l’aise dedans. Je la porte même quand il fait très chaud et je n’en ressens aucune gêne.

Comme d’habitude, je n’ai pas respecté le patron à la lettre. Tricoter de haut en bas et en plus en rond permet de réaliser des vêtements sur mesure, il faut en profiter !

Ainsi, je n’ai pas tricoté les bretelles comme préconisé, je ne le sentais pas. J’ai préféré les tricoter à part et les coudre directement sur moi après lavage et blocage pour être certaine que le top tomberait bien. Je ne suis pas une pro de la couture mais je m’en suis bien sortie. Au moment où j’écris ces lignes, je devrais reprendre un peu le tout parce que je n’ai pas fait assez de points de couture pour éviter que le bout de bretelle cousu bouge un peu et se fasse légèrement la malle vers l’extérieur.

Autre adaptation, mais suggérée dans le patron : j’ai fait quelques augmentations pour que, sous la poitrine, le top parte légèrement en trapèze, permettant à mon petit bedon d’avoir l’aisance suffisante les jours de crise (et oui le côlon irritable fait partie de ma vie, le ventre plat le matin qui peut parfois tripler de volume sur la journée, je connais). Gabrielle nous propose ainsi un corps droit, un corps cintré ou un corps en A. Le top sera ainsi parfaitement adapté à votre morphologie ou à vos envies.

Pour ce qui est des finitions, je ne suis pas tout à fait satisfaite de moi. J’ai commis quelques erreurs dans la dentelle, pourtant simple. Heureusement, elles ne se voient pas facilement. J’ai aussi oublié, sur une portion de rang, de tricoter à l’envers pour obtenir la bordure de côté et je ne l’ai vu que bien trop tard. Comme le défaut me gênait fort, j’ai repassé un fil avec une aiguille à laine pour essayer de rattraper mon erreur. Le résultat n’est pas hyper propre, mais fait illusion de loin. J’ai tricoté ce top il y a déjà quelques mois, à une époque où je tricotais même épuisée. Chose que je ne fais plus aujourd’hui pour différentes raisons (#slowlife #stopàlafrénésie #travailbienfait).

Malgré ces petits bémols, uniquement de mon fait, je suis ultra ravie du résultat. Je me suis d’ailleurs déjà tricoté une deuxième camisole, sans la dentelle et sans les bordures latérales. Je compte m’en refaire une, fidèle à l’originale, pour l’été prochain. Et sans aucune erreur cette fois !

Pour retrouver le patron de la camisole Aya, c’est par ici !

Rejoins-moi sur les réseaux ! =)
Facebook
Instagram
Mastodon

Et si tu lisais aussi:

Laissez-moi un commentaire

2 commentaires
  • Oceanelys , le lundi 24 juin 2019, à 13:02

    Coucou, très joli haut et c’était agréable de lire ton avis et de découvrir ce patron. À tout bientôt.

    Répondre à ce message

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

.

Bienvenue...


.. sur mon blog tricot ! Tricoter est devenu essentiel pour moi, j’y ai véritablement trouvé ma voie/voix dans tous ses aspects. Ce blog est la porte ouverte vers mon univers, mais aussi vers le tricot en tant qu’art et artisanat. En espérant que, vous aussi, vous y trouviez votre voie/voix. Pour en savoir plus, je vous invite à lire ma rubrique "Causeries" et à vous promener sur le blog ! Bonne visite !

*Lien affilié

Recherche


Me suivre, ailleurs ...


LoveKnitting *Lien affilié

Portfolio